Weekends & Voyages

WEEKENDS & VOYAGES

Ici, c'est la rando ! Pas de compétition, pas de stress, seul le plaisir compte.

Quelques passionnés dynamisent bien le groupe est organisent régulièrement weekends et voyages, tu peux jeter un oeil au calendrier.

Rejoins-nous si l'envie te prend !

Week-end 14 juillet 2021

Grande traversée des Hautes Alpes

Le résumé

 

Jour 1

Col du Lautaret - Pelvoux

C'est un peu après le col du Lautaret que commence notre périple dans les Hautes Alpes (superbement )organisé par Yéti Bike Aventure , pour se remettre dans le bain nous commençons par un petit ? poussage qui nous amène à un magnifique sentier en balcon avec vue sur le glacier de la Meije , puis nous attends notre première descente , les épingles se suivent , grosse attaque avec Jacques , de la vitesse des gros freinages et pif et paf arrivés à Monnetier nous trichons un peu pour prendre de l'altitude (600 m avec un télésiège) les 300 dernier mètres d'ascension se ferons bien à la pédale , dur retour à la réalité l'acclimatation à l'altitude sera difficile pour certains , arrivés au col de l'Eychauda 2431 m , il fait un peu frisquet , nous attaquons le plat du jour : la descente qui nous amènera au gîte à Pelvoux , 1200 m de dénivelé en une traite et quelle descente !!! un vrai sentier de haute montagne , des épingles infranchissables , des cailloux des trous du "gas" , bref du vélo de montagne , qui laissera quelques stigmates à certains ,peu d'entre nous éviterons les chutes , votre fidèle serviteur en fera les frais avec un "OTB" a plus de 30kmh

Gite à Pelvoux premières bières de récupération

31 km 800md+ et 2050m d-

Jour 2

Puy St Vincent - Fressinière

Une navette pour éviter un peu de dénivelé nous amène du coté de Puy Saint Vincent , malgré tout il faut encore monter : 500 m de d+ sur une piste d'abord roulante puis avec de la boue collante, récompense au sommet : la Tête d'Oréac à 2090 m d'altitude , superbe point de vue sur les Ecrins , la vallée du Fournel et les vallées environnantes , descente dans le vallon du Fournel , au départ dans une végétation dense puis dans une ambiance haute montagne , encore des épingles , un peu de technique et du ludique , une piste nous amène à la limite du parc national des Ecrins : pique-nique magique dans un décor de rêve au bord du Fournel .

Le début d'après midi se fait dans un superbe "up and down" (dans le langage yéti succession de descentes et petites montées) une nouvelle montée de 500 m de d+ et c'est reparti pour une nouvelle descente Whaouu sur single ludique , rapide et pas trop technique , en bas Anaïs nous avait promis un challenge pour rejoindre le gîte : 150m de d+ en 800 m sur route tout ce que l'on aime

Gîte à Freissinière , bières et encore un bon repas.

46 km 1600m D+ et 2000 m D-

Jour 3 

Freissinière - Guillestre

Départ de l'hôtel , première montée de 200 m sur petite route ou nous rejoignons un single sympa en balcon avec de belles vues , en rejoignant la vallée , les affaires sérieuses vont commencer , longue montée : 9 km pour prendre 800m de d+ quelques suées plus tard nous basculons pour 3 km et 900m d- de descente (et oui les descentes sont plus courtes que les montées!!) entièrement sur single , variée , ludique , technique par moments , toujours des épingles (a force nous commençons à être bon sur le passage d'épingles!!) un passage bien caillouteux et nous rejoignons la vallée de la Durance ou le pique*nique se fera au bord d'un petit lac , certains oserons la baignade l'après midi commence par un gros transfert en minibus nous repartons a 1800 m d'altitude , il nous reste 250 m à faire à la pédale et à pieds dans une traversée de prairie pour rejoindre le départ de la "Guillestroise" le spot d'Anaïs , longue descente de plus de 1100 m d- , variée avec un beau passages technique ou les épingles sur un terrain très accidenté se succèdent tous les 3 mètres , ne nous laissant aucun répit , concentration maximale très belle fin sur le sentier des Marmottes ou nous rejoignons la maison d'Anaïs et Jacques par un faux plat montant selon la très rigolote Anaïs . 100m de dénivelé en 1km , nous on appelle ça une montée!!!!

Bières et excellent repas préparé par Jacques à Guillestre

46 km 1600 m D+ et 2500 d-

Jour 4

Guillestre-Embrun

Nouveau transfert qui nous emmènes sur le tracé de la GTHA, un départ up and down suivi d'une descente ludique nous échauffe pour la journée , un petit peu de chemins et sentiers plus roulants avant d'arriver au début du gros morceau du jour : la longue montée en direction du Mont Guillaume (10km pour 1000m d+) d'abord roulante sur petite route et piste puis sur les 200 derniers mètres des pentes à plus de 20% Parfois il faut savoir souffrir pour ensuite avoir du bonheur et la c'était encore une nouvelle fois le cas dans la longue descente (5km pour 1100m d-) une succession de parties rapides , techniques , un peu plus lentes, un des purs joyaux vtt des Hautes Alpes.

Cerise on the cake , Anaïs nous attends en bas pour courte navette et profiter de 200m de descente en plus (partie d'une spéciale d'enduro) du top , succession de virages un peu glissants , puis sur la fin le sentier un peu creusé par l'eau a formé des petites ornières fatales à la cuisse de Frédérique

Transfert en bus au Gîte , bières en terrasse avec vue sur le lac de Serre Ponçon.

Très bon repas au restaurant du gîte.

44 km 1600 m D+ et 2500 m D-

Jour 5

Embrun

Pour terminer ce magnifique périple une navette nous amène au pied du Morgon , une Montagne mystérieuse qui ne restituerais pas toutes les femmes s'aventurant seules.

Départ sur piste bien roulante , puis à 1600 m cela se corse les pourcentages deviennent importants jusqu'à l'arrivée dans un somptueux cirque , ou les couleurs se mélangent avec bonheur ; des nuances de vert , de gris ,d'ocre juste magnifiques, pique -nique au sommet .Anaïs nous annonce un up and down avec un petit portage , méfiance méfiance !!!! les up étaient limites escalade avec corde et les down avaient du"gas" , nous arrivons enfin au sommet et la récompense tombe : une descente d'abord technique , racines , cailloux , épingles ,"gas" puis devient très très rapide les virages s'enchainent , quelques gros freinages avant des épingles roulantes et nous voilà déjà en bas .

18 km !!!! 1000m D+ et 1000 m D-

Et c'est fini pour ces 5 jours de rêve ou les paysages magnifiques , les singles somptueux se sont enchainés, du vrai vélo de montagne

Merci à Anaïs et Jacques de Yéti bike Aventure , pour l'organisation au petit "oignons" ,parcours , navettes , choix des hébergements , les conseils en descente tout était parfait

186 km 6400 m D+ et 10000 m D-!!!!! çà calme.

Week-end ascension 2021

Châteauneuf de Châbre

Le résumé

 

Jour 1

Savournon le tour de l'Aulp

Après 4 heures de route , nous posons nos valises à Château-Neuf de Chabre , bien acceuillis par Paul Boyer, un pique-nique , et nous voilà partis à Savournon pour prendre la température de la région.Nous commençons sous un soleil radieux ,par une “petite“ côte de 7 km , quelques beaux points de vues sur les montagnes environnantes , au col du Colombier, à 1150m nous descendons dans les gorges du torrent de la channe , descente technique et engagée au départ puis après avoir traversé le torrent , plus rapide , en bas c'est reparti pour 5 km de côte !!la descente finale sur la première partie était ravagée par des coupes de bois , et dans les sentiers , l'eau tombée la veille ruisselait : pas des plus agréables. retour au gîte , bière , apéro et repas

27 km 1000 m d+

Jour 2

Les gorges de la Méouge

Nous partons du gîte à vélo sur la route des gorges , la 1ère montée se fait au départ par la route , puis par une piste avec des pentes régulières , superbes points de vues sur la vallée de la Durance, la suite de la montée se fait par un superbe sentier avec des petits coups de c... qui font bien mal aux jambes, nous basculons sur une belle descente rapide et pas technique.

la 2ème montée se fait d'abord par une piste puis par un sentier bien raide par endroit , finissant par un petit poussage dans les cailloux. Nous basculons sur une superbe descente virevoltant de virages en virages , tantôt rapides ou lents et pas trop techniques, en bas nous décidons de pique-niquer au bord d'un petit ruisseau (bucolique) , la sieste fut de courte durée , ce début d'après midi nous attendaient le gros morceau de la journée : la montée au Pic de Saint Cyr; 6 km pour 700m d+, le début était facile(trop?) mais les 2 derniers km se firent à pieds , les pourcentages étaient entre 20 et 30% au sommet à 1350 m : le graal une vue panoramique à 360 degrés , une magnifique crête et un single au bord de la falaise , suivie d'une descente ou l'on ne pouvait "qu'attaquer" , un peu trop , grisés par la descente et la vitesse , pas le temps de regarder le gps , le groupe se scinda en 2 .en bas nous prenons le temps de profiter des magnifiques gorges de la Méouge.

retour au gîte ; bières (bien méritées) apéro et bon repas préparé par Paul.

44 km 1850 m d+

Jour 3 

Orpierre

Changement de météo , le temps devient maussade , froid (7 degrés) et de la pluie est annoncée . Nous décidons de ne pas faire le grand circuit prévu qui nous emmenait trop loin des véhicules.

Le départ se fait quand même à Orpierre (Mecque de l'escalade).

nous partons pour un petit circuit de 18 km , dans la montée la pluie arrive , d'abord fine puis plus régulière , ce qui ne nous empêcha pas de profiter de la belle descente du jour , pas trop glissante mais avec un peu de "gas" par moments.

Visite du beau village d'Orpierre à Vélo et pique-nique à l'abri dans les camions.

18 km 600m d+

avec la pluie et le froid , nous décidons de rentrer au gîte ou finalement il ne pleut plus , sur les conseils de Paul notre hôte , nous partons faire un petit circuit ou il nous annonçait une belle descente ouverte par un local , pour cela il nous à fallu gravir 500 m de d+ , mais la descente était fidèle a sa description : très ludique.La pluie reprend et nous rentrons au gîte , un peu tôt .

12 km 500m d+

cinq d'entre nous repartent marcher dans les magnifiques gorges de la Méouge . 7 km 250 m d+

Bière , Apéro et repas.

Jour 4

Sisteron

Le dimanche la pluie est toujours là et assez forte , ce sera sans vélo , nous partons visiter la citadelle de Sisteron et le Château de Mison avant de partir dans les bouchons pour rejoindre le Jura.

Le bilan de ce week-end est somme toute très bon , superbes paysages , des descentes à 80% sur singles et une bonne ambiance. 100km parcourus avec 4000 m de d+

Merci à Paul pour son acceuil et sa gentillesse , merci à tous les participants : Aymeric , Frédérique , Laurent , Patrick , Philippe , Jean-Pierre et Victor pour m'avoir supporté et fait confiance pour ce séjour.

Week-end 14 juillet 2020

La transverdon

Le résumé

Jour 1

 Col d'Allos - Colmars les Alpes.
Nous étions 7 au départ d'un week-end de 4 jours le long du Verdon , au départ du col d'Allos(2250m), une petite montée pour nous mettre en jambe et c'est parti pour la 1ére descente jusqu'à Allos , l'occasion de reprendre contact avec les épingles , la nous prenons un télésiège pour nous épargner 400m d+ malgré tout la monté jusqu'au sommet de l'Autapie à 2430 m restera très difficile (un peu de poussages) puis nous basculons dans une belle descente assez ludique , quelques passages avec un peu de "gaz" , arrivée à Colmar (1200m d'altitude) , dans notre gîte à l'intérieur de la ville fortifiée .

2 bières pour la soif et se remettre de nos émotions , apéro , repas et digestif.
27 km , 900m d+ et 2000 m d-🥰🥰

Jour 2

Colmars les Alpes - La Colle St Michel 

peut-être la plus belle journée , qui commence avec une montée un peu "barbante" ; 7 km sur petite route mais que dire de la suite? : que du bonheur!!! , qui commence par un superbe single en balcon suivi d'une petite grimpette , qui nous amènent à 2000 m au début d'une vallée , nous nous arrêtons pour pique-niquer au bord d'une vasque d'eau , ou trois courageux oserons se baigner le début d'après-midi aura une connotation haute montagne un portage de près de 200m et nous découvrons une 2éme vallée à l'ambiance de steppes ou se trouvent les lacs de Lignin , paysages magnifiques , mais il faut quitter le cirque et remonter par la baisse du détroit (2472m) , et c'est parti pour la descente , très caillouteuse , avec du dévers et du "gas" , la une petite averse nous rends le tout plus difficile , une chute de jean-pierre qui s'abime l'épaule. la suite de la descente et plus facile et très ludique , arrivée au gîte de la Colle st Michel.

2 bières pour les sensations , très bon repas maison et digestif .


40km 1600m d+ 1400m d-

Jour 3

La Colle st Michel : Saint André les Alpes
Nous commençons par une descente sur piste (la seule du we) puis bonne montée au départ sur route pour atteindre la 1ére descente sur single du jour ; bien ludique , pas trop technique , avec quelques épingles . Après le pique-nique une longue montée sur piste nous attends , nous rejoignons la 2éme descente , et quelle descente !!!, après un départ un peu cassant nous arrivons sur un enchainement d'épingles ;1 , 2 , 3 ,.............., au moins 50 😍😍 , les progrès se voient au fur et à mesure😆
Arrivé au gîte , 2 bières , apéro , bon repas copieux , digestif🍻🥂🍷🥃 et dodo.


45 km 1450md+ 1800d-

-

Jour 4 

Boucle St André les Alpes
Pour le dernier jour le circuit peut se résumer en : une montée et une descente . la montée au mont Chalvet se fait par une petite route , de beaux panorama sur le lac de Castelanne. la descente elle commence par 1 partie très caillouteuse et fuyante , et devient plus joueuse sur la fin , dernières épingles , nous finissons par un petit passage sur des terres noires (la cerise sur le gâteau)
Pique-nique et retour au Col d'Allos ou nous attendent nos véhicules pour rentrer dans le Jura .
17km 700m d+ d-


Un grand merci à Anaïs pour ce beau circuit , sa gestion du temps parfaite et d'avoir supporté pour la 4éme fois des Jurassiens(un peu lourds après quelques macvin!!!!!)🥳🤣
Merci a Corinne pour la logistique et ses succulents pique-nique

Week-end 14juillet : la Transverdon

C’est encore accompagnés d’Anaïs de yéti Bike aventure que nous ferons ce séjour en itinérance depuis la source du Verdon située au col d’Allos à 2247 m d’altitude. Une Trans’Verdon agrémentée d’une petite touche Yéti pour profiter au maximum des plus beaux singles de cet itinéraire sudiste mais pas moins Alpin! Une traversée qui ne manquera pas d’être sportive avec sentiers, ambiances et paysages variés alliant la technicité, le ludique et pourquoi pas le farniente près de belles vasques nous incitant à la baignade...

Jusqu’à Saint André les Alpes nous aurons le sentiment d’évoluer en parfaite autonomie. Partir d’un point A pour rejoindre un point B avec notre « baluchon » journalier et notre monture préférée , des paysages et des singles à couper le souffle ,…que rêver de plus? Peut être un bon repas , quelques bières , macvin , génépi……et une bonne nuit de sommeil? 

Tous les soirs nous retrouverons nos bagages et un gîte accueillant afin de terminer la journée en pantoufles autour d’une bonne bière... et plus…

Samedi 11 juillet : L’Autapie 

Départ très matinal : 05h30 de la gare de Lons , arrivée au  Col D’allos vers 12h un petit casse croûte tiré du sac et on  attaque dans le vif du sujet!
Une première étape alpine jusqu’à Colmars les Alpes en flirtant avec l’incorrigible (un bout de montée en télésiège).... pour atteindre le sommet de l’Autapie (2435m) et sa belle descente sur le fil de crête...
800 D+ et 2100D (whaouuu!!!)- Env. 25km
Bière, apéro, repas et nuit en gîte - Colmars (1200m)

Dimanche 12 juillet : Les lacs de Lignins 

Depuis Colmars nous voilà partis pour une vraie étape de Montagne: longue montée de 1000m d+ pour une magnifique journée vers le plateau de Lignin: ambiance steppique assurée! Et pourquoi pas un petit plouf.... bien mérité dans les lacs un peu frais à 2300m d’altitude !!!!pour se préparer au petit poussage/portage nous permettant de basculer du côté des terres grises et alpages du Courradour.
Tout est hors norme dans cette portion de l’itinérance, la descente de la Baisse de Détroit n’y échappe pas ! Variété de terrain, de paysage, de rythme… Passé le col c’est une longue descente entièrement sur sentier jusqu’au pittoresque hameau de Peyresq.1550D+ et 1300D- Env. 40km
Bières , apéro , repas , et nuit en gîte à La colle St Michel (14
00m)

 

Lundi 13 juillet : A l’assaut des épingles... 

Une journée qui donne le tournis....des épingles en veux tu en voilà! Une première approche en douceur avec une ascension route/piste mais un final d’anthologie! Un conseil... « gardez en sous la pédale! » 1,2,3...ascensions....
1700D+ et 2200 D- Env. 50km
Bières , apéro , repas et nuit en gîte à Saint André les Alpes (900m)

Mardi 14 juillet : Le Chalvet 

Une dernière grimpette sur les hauteurs de St André les Alpes pour parfaire le déhanchement dans les épingles....
950 D+/D- et Env. 20km.
Après 135 km , 5000 m D+ ,6550 m D- de pur bonheur, un dernier pique nique ,et il est temps de retrouver notre bus au col d’Allos pour rentrer dans notre Jura.

Tarif licenciés : 405 euros transport compris

Acompte de 120 euros avant le 15 mars.

Chèque à l’ordre de Vtt conliège , à envoyer à Olivier Arandel : 570 route du val de Sorne 39570 Courbouzon

Le repas du samedi midi n’est pas compris , donc chacun emportera son casse-croûte .(ou si l’on ne veut rien emmener je peux me renseigner pour un repas au refuge du col d’Allos)
Comme d’habitude le vélo devra être en bon état , les freins récents .

Plus de renseignements ? olivier:0607027588

Week-end pentecôte 2019 Queyras

Le résumé

Jour 1

Le départ fut matinal , à 6h00 du matin pour un voyage de plus de 5h00, c'est vers midi que nous arrivons au camp de base à Brunissard, accueillis par Anaïs et Jacques . nous prenons possession de nos "petits nids douillets", puis un premier repas préparé par Anaïs toujours aussi bon. Puis nous partons pour un premier transfert à la case déserte du col de l'Izoard petite montée une première descente très technique,puis nous arrivons à l'atelier technique :

montée technique et passage d'épingles très serrées , quelques petites chutes plus tard , ça commence à rentrer pour tout le monde. maintenant action avec une descente très ludique qui nous amène au camp, là gros problème / pas d'électricité (donc pas de bières pression) donc nous décidons de repartir , certains à vélo pour monter le col et ramener les Minibus , d'autres en bus pour redescendre en vtt depuis le col de l'Izoard , descente très caillouteuse , glissante et technique.

retour au camp ou l'électricité est revenue , premières bières , apéro et dodo assez tôt , certains ont peur de la journée du lendemain (à juste titre)

Partie 1 : 10 km 320 m d+ et 700m d-

Partie 2 : 6 km 160m d+ et 550m d-

Jour 2

Le soleil est de la partie , un copieux petit déjeuner et nous voila partis pour le village de Ceillac , le départ se fait au fond de la vallée , les 6 premiers km jusqu'à Ceillac se fond sur un beau single en légère descente sur fond de montagnes encore enneigées , puis au village(1650m) ça se gâte , la première grosse montée de la journée d'abord sur piste , puis sur sentier avec une très forte pente , de nombreux poussages et portages nous amènent au col du Fromage (2310m) superbe points de vues. De là la pente s'inverse , pour une très belle descente 100% single tantôt ludique , technique , un peu cassant ,900 m d- sur 8km de pur bonheur!!! pique nique(avec café) au village de Bramousse , petite sieste , puis c'est reparti pour le morceau "de bravoure"(9 km de montée et 1000m de D+; la montée à l'observatoire de "Gargamel" , d'abord 5 km sur piste pas trop difficile , puis les pourcentages augmentent jusqu'au col de Bramousse la dernière partie est splendide avec avec une montée à flanc de montagne , avec parfois un peu de" gaz" qui décourage de monter sur le vélo pour ceux qui ont un peu le vertige , super point de vue au sommet à 2500m d'altitude, petite pause et on repart pour une descente de 10 km d'abord à flanc de montagne avec du "gaz" puis plus ludique et du single , du single et encore du single!!! arrivée à Château Queyras nous attendent les bus et la remorque , c'est seulement à 19h45 que nous arrivons au camp de base (et oui on a un trainé!!) , bière et apéro un peu réduit et le repas toujours aussi succulent et varié d'Anaïs.

40 km 2000 m D+ et 2700 m D-

Jour 3

C'est vers 4h00 du matin que les premières gouttes tapent sur la toile de tente,"ça sent pas bon" c'est avec un moral en bas des chaussettes que nous nous présentons au petit déjeuner , mais Anaïs et Jacques nous sortent un plan B, au lieu de partir dans les Ecrins avec un long Transfert , nous allons partir du camp de base pour une étape réduite à une montée et une descente , mais quelle montée !!!! : 10 km et 900m D+ jusqu'au fameux Col de Furfande a 2500 m d'altitude , le temps resta gris et menaçant pendant les 11 premiers km du circuit puis les premières gouttes commencent à tomber d'abord faiblement puis un peu plus fortes , premiers coups de tonnerre "sa craint" la fin de la montée se fait sur un chemin encore enneigé , quelques passages à pieds , puis enfin le sommet ou le vent froid nous glacent.

Anaïs nous propose de tenter de nous abriter au gîte de Furfande environ 1 km du sommet avec un beau début de descente , là les propriétaires nous accueillent malgré nos pique-nique tiré du sac un peu de chaleur nous fait du bien et c'est réchauffés que nous partons pour la descente avec l'orage qui gronde sur les sommets , première partie assez technique et quelques passages plus ludiques même si l'orage nous a rattrapés avant la fin.

Arrivée au camp de base vers 15h00 , après la douche et malgré quelques averses, divers ateliers se mettent en place : pétanque , belote , bain nordique , lecture , l'apéro traine un peu plus !!! repas toujours excellent ,dessert , génépi (même pour frédérique!!) et dodo.

25 km 1100 m D+ et 1500 m D-

Jour 4 

Prévisions météo pas très favorable , mais le soleil était de la partie à 8h00 du matin , donc nous décidons de partir dans les Ecrins , nous n'étions plus que 8 motivés à partir "la fleur au fusil " avec Jacques , après un long transfert d'une heure nous arrivons au point de départ et là "patatras boum" de grosses gouttes commencent à tomber accompagnées d'éclair et de tonnerre, après un quart d'heure d'attente d'une amélioration , c'est a l'unanimité que nous décidons de rentrer.

Repas au camp et retour dans notre Jura.

0km 0m d+

DSC09520.jpg
DSC09581.jpg
DSC09619.jpg
DSC09652.jpg

Week-end Ascension 2018 à Die

Nous étions 12 (dont 3 cool) sous la conduite de Jacques et Anaïs pour  passer 4 jours de vtt dans le Diois.

Jour 1

Première approche de cette belle région et de ses difficultés, nous commençons par un long poussage ou au sommet nous attend une très belle descente et ses premières épingles que certains auront du mal à passer.Une nouvelle et longue ascension nous amènera sur une descente de + 5 km plus ludique; 25km et 1000m de d+

 Retour au gîte pour la 1ere bière et l'apéro , suivi d'un très bon repas préparé par Anaïs et sa maman.

Jour 2

Le départ se fait en bus pour un transfert au petit village de Penne le Sec ,peu après le départ un portage nous amène sur une superbe crête , suivie d'une descente très technique et pentue une partie en balcon pas très facile et on aborde une descente plus ludique jusqu'à St Benoit ou nous  pique-niquons , nous avions fait alors qu'un quart du circuit , nous prenons alors la décision de faire 2 groupes , c'est bien repus que nous partons pour 5 km d'ascension , au sommet nous nous séparons des "cool" , belle descente de 2 km suivie d'une longue montée de 7 km ,la très belle descente qui suit est technique avec des passages en Balcons (avec du gaz!!) interrompue par de gros "raidars"

40km 1700m d+  2000m d-

Retour au gîte , bière ,apéro , repas......

Jour 3

Le mythique Balcon des Glandasses , après un petit échauffement de 8 km , les choses sérieuses commencent avec 10 km d'ascension , d'abord sur petite route puis sur chemins, au sommet le départ de la descente est très engagé, puis on arrivent sur le balcon ou parfois on avait sur notre gauche une falaise (en montée) une falaise (en pente) ,il fallait avoir le coeur bien accroché pour resté sur le vélo!!!

quelques passages en sous-bois rendus bien glissants par les orages des jour précédents , en bas une montée de 3km très pentue nous attends (la fatigue se fait sentir) au sommet nous basculons sur 6km de descente d'école ; épingles , marches ,virages ludiques se succèdent ,arrivés à Die nous commandons des doubles bières avant d'appeler le bus pour nous remonter au gîte.

40 km 1450m d+ et 1600 d-

Jour 4

Ils ne seront que 4 à braver le froid et l'humidité à vélo.

le reste du groupe fera une marche d'environ 8 km.

Retour dans notre Jura